ZOOM SUR

L'entretien du matelas

Nous passons en moyenne un peu plus de 7 heures par jour dans notre lit, soit au total près d’un tiers de notre vie.
Il est donc essentiel de bien choisir sa literie et la changer dès que nécessaire. Pour augmenter la durée de vie de votre matelas et conserver un confort optimum, il est important d’en prendre soin et de l’entretenir régulièrement.  Suivez ces conseils pratiques.

Aérez votre chambre à coucher tous les jours

Aérez votre chambre à coucher tous les jours

La première action pour l’hygiène d’une chambre à coucher est déjà connue de tous : il faut aérer chaque jour la pièce. Pourtant, peu de personnes le font réellement.

Chaque nuit, nous transpirons et nous perdons environ 50 cl d’eau. Cette eau peut provoquer des moisissures et favoriser le développement des bactéries, des acariens et augmenter ainsi le risque de gênes allergiques.

Seule une aération quotidienne de la literie avec une bonne circulation de l’air, permet d’évacuer cette humidité afin de maintenir une bonne hygiène en évitant une usure prématurée de votre matelas.

D’autre part, vous ne devez pas faire immédiatement votre lit à votre lever sinon l’aération ne sera pas efficace.

Ouvrir les fenêtres entre 15 et 30 minutes chaque jour permet également d’éliminer les mauvaises odeurs qui peuvent s’incruster dans votre matelas.

En plus des aérations quotidiennes, pensez à laisser votre matelas nu plusieurs minutes à l’air libre chaque fois que vous changez vos draps.

Autres conseils :

• Utilisez un protège-matelas (ou alèse) lavable pour le protéger des taches. De plus, certaines alèses absorbent également l’humidité pour protéger encore plus votre matelas.

• Nettoyez les taches à l’aide d’un linge en coton humidifié et d’un savon ou d’un détergent doux.

• Passez l'aspirateur (à faible puissance) tous les six mois sur le matelas et le sommier.

• Ne placez jamais votre matelas sur un support non aéré (directement au sol).



Retournez régulièrement votre matelas

Nous dormons pratiquement chaque nuit exactement au même endroit. Cette habitude peut provoquer une usure à certain endroit et déformer le matelas. Il faut donc retourner régulièrement son matelas. Un matelas que l'on a régulièrement retourné vieillit moins vite qu'un matelas sollicité de façon identique pendant de longues périodes.

Pour éviter cette usure prématurée, les fabricants recommandent de retourner son matelas toutes les deux semaines, durant les trois premiers mois, puis tous les deux à trois mois.

Au moment de retourner votre matelas, pensez également à inverser la tête et le pied.

Certains matelas possèdent une face été et une face hiver. Les garnissages de ces derniers sont adaptés en fonction des saisons : par exemple avec un côté laine pour offrir plus de chaleur en hiver et un côté coton plus frais pour l’été. Ils doivent être retournés à l'automne et au printemps. Avec ces matelas, vous devez les retourner tous les six mois, au début de la saison. Vous devez également, tous les six mois, inverser la tête et les pieds. Ainsi, votre matelas change de position au moins une fois tous les trois mois.

Attention : certains matelas, comme les matelas avec une mousse à mémoire de forme, ne peuvent pas se retourner. Notre conseil :

Evitez de manipuler seul votre matelas, notamment si vous souffrez de problème de dos. Le poids élevé d’un matelas impose de le retourner à deux.



A quel moment, faut-il changer de matelas ?

A quel moment, faut-il changer de matelas ?

Un matelas ne dure pas éternellement. En moyenne, les Français changent de matelas tous les 13 ans. Le changer dès que nécessaire permet de préserver votre santé et votre dos.

Si les fabricants recommandent de le changer tous les 10 ans, il faut avant tout se fier à votre ressentie avant d’effectuer un achat.

En effet, si vous avez de plus de plus de mal à trouver la position de sommeil qui vous convient ou si vous vous réveillez de plus en plus souvent avec un mal de dos, c’est qu’il est temps d’investir dans un nouveau matelas.

De même, si l’empreinte de votre corps reste marquée au lever ou si vous observez un affaissement du matelas, c’est parce que votre matelas a perdu sa résilience et qu’il n’est plus en mesure de retrouver sa forme initiale après les pressions de la nuit. Dans ce cas, un nouvel achat est indispensable.

Avec un matelas neuf, les points de compression sont mieux répartis. Ainsi, on évite de se retourner trop souvent durant la nuit et les micro-réveils diminuent aussi. Inutile de le rappeler : une nuit moins agitée, est une nuit plus réparatrice.



Des conseils pour votre linge de maison